Versement d’un capital dans le but de le faire fructifier. "Assurance vie" ou "contrat de capi" .
L’assurance vie est en fait un placement qui permet d’épargner ou de faire fructifier une somme d’argent.


Vous placez votre argent, celui-ci capitalise, puis il est versé aux bénéficiaires en cas de décès , ou à l’assuré en cas de vie , et à tout moment.
L’assurance vie n’est pas à confondre avec l’assurance décès. L’assurance décès nous assure un capital en cas de décès, par le paiement de primes mensuelles. Si vous arrêtez de payez votre assurance, vous n’êtes plus couvert.


Pour faire simple, l’assurance vie est un contrat qui vous permet de
- faire fructifier votre argent
- transmettre un capital hors succession (attention tout de même aux pièges)
- avoir des avantages en terme de fiscalité
- choisir ses supports d’investissements
- transmettre à qui l’on souhaite un capital sans payer de droits de succession par exemple, donc avantager qui l’on souhaite.
Attention tous les contrats ne se valent pas !
Pour finir, L’assurance vie est surtout un cadre juridique et fiscal. L’important, c’est comment est investi votre argent.


La phrase à retenir

L’assurance vie est comme une bibliothèque, l’important, c’est les livres que l’on souhaite y mettre dedans.


La fiscalité

Concernant la fiscalité vous avez 2 choix: soit vous intégrez vos plus values rachetées dans votre impot sur le revenu, soit vous utilisez le PFL (prélèvement forfaitaire libératoire)
C’est à votre conseiller de vous dire ce qui est le plus avantageux pour vous. Si personne ne vous a informé, inquiétéez vous !
On vous dit souvent, qu’au bout de 8 ans , vous n’avez aucun impôt sur la plus value. C’est faux. Il y a de gros abattements, qui, maniés intelligemment vous évitent de payer des impôts supplémentaires.
Sachez que quoi qu’il arrive, vous aurez à payer des prélèvements sociaux (CSG CRDS) à hauteur de 15, 5% sur les plus-values.

Option IR

Âge du contrat Abattement
Moins de 4 ans (aucun)
Entre 4 à 8 ans (aucun)
Plus de 8 ans 4  600  € par an (9  200  € pour un couple marié ou pacsé)

 

Option PFL

Âge du contrat Taux Abattement
Moins de 4 ans 35  % (aucun)
Entre 4 et 8 ans 15  % (aucun)
Plus de 8 ans 7,5  % 4  600  € par an (9  200  € pour un couple marié ou pacsé)

 

Les investissements

Une fois que vous avez trouvé un bon contrat , l’important va etre d’investir son argent sur les bons « fonds ». Sans rentrer dans le détail, nous pouvons, au travers de l’assurance vie, investir sur ce que nous voulons. (actions, obligations, matières premieres, or, argent, immobilier, obligations d’entreprises …….)
Évidement , les placements se font en fonction de notre sensibilité au risque, et cela jouera aussi fortement sur le rendement.
Sur une assurance vie, le rendement assuré est très rare. Soit il provient de montages spécifiques, soit on vous propose le fond « actif garanti » ou « fond euro » de la compagnie. C’est-à-dire un fond avec rendement faible, qui tend à réduire chaque année, et qui permet aussi à l’Etat de recupérer la CSG CRDS tous les ans sur le rendement.
Mais si personne ne gère votre contrat, comme dans 80% des cas, c’est peut être le plus prudent.

Les pièges à éviter

De nos jours, on vous propose des assurances vie partout. Dans les banques, dans les compagnies d’assurances, à la poste … il faut tout de même être vigilant.
- tout d’abord, il faut faire attention au contrat. Dans un premier temps, il faut regarder comment est fait le contrat. Sur la multitudes de contrats proposés, certains sont à éviter.
- Par exemple, lorsqu’on vous dit que votre argent est bloqué pendant 8 ans . Si le contrat bloque votre argent, fuyez !!! Le but d’une « assurance vie » est aussi d’être libre, libre d’y mettre ce que l’on souhaite dessus, et libre de retirer votre argent à tout moment, et sans aucune pénalité.
Attention aux contrats de certaines banques et de quelques très gosses compagnies française, qui vous font perdre votre argent si vous retirez avant les délais fixés par la compagnie.
- ensuite, contrairement aux livrets bancaires, il y a des frais sur les versements lorsque vous versez un capital sur votre contrat. Ces frais peuvent aller de 0% à 5%.
Vous vous dites, moins il y a de frais, mieux cela est …
Pas tout à fait vrai. Car souvent, les contrats avec 0% de frais d’entrée ne sont plus gérés après la souscription. Cela ne veut pas dire non plus que si vous payez 5% de frais, votre contrat sera surement mieux géré.
Ce qu’il faut, c’est que la personne qui vous propose un contrat, sache de quoi elle parle, connaisse les fonds , et quelle fasse une étude précise de vos objectifs, avant de vous faire une proposition.


Attention à vos conseillers (bancaires ou de compagnies d’assurance) qui vont vous proposer exclusivement du "fond euro" , et à la rigueur le fond où la compagnie à investi .
(exemple, fond "amundi patrimoine" , fond  "étoile europe" ou autres)

Ces fonds peuvent être trés bons mais il faut les suivre.
- attention aussi à la volatilité des fonds. Evidement, un fond qui va chercher des rendements à 20% ou plus , est évidemment plus volatile qu’un fond à profil sécurisé ou modéré.
- attention aussi aux fonds disponibles sur les contrats des compagnies. Certains contrats ont une liste de fonds assez limités et souvent peu intéressants.